Les provocations d'Emmanuel Macron sont-elles utiles au gouvernement ?

France 2

Le ministre de l'Économie a de nouveau agacé au sein de son propre camp politique, en considérant le statut des fonctionnaires comme "inadapté".

Emmanuel Macron a de nouveau provoqué une polémique en s'en prenant vendredi 18 septembre au statut des fonctionnaires, après avoir remis en cause les 35 heures. Un franc-parler qui agace son camp. "Pour lui, il n'y a pas de sujets tabous, pas de totem derrière lequel s'abriter", témoigne Sophie Brunn, en direct du ministère de l'Économie. Le ministre de l'Économie devrait conserver son statut d'électron libre. "Sa conception de la politique c'est plutôt 'vive le débat'", poursuit-elle.

Un manque de prudence

Lors des précédentes sorties, sur la réforme du Code du travail notamment, on a pu voir Emmanuel Macron comme un éclaireur qui ouvrait la voie aux réformes sociales libérales du gouvernement. "Aujourd'hui, c'est beaucoup moins sûr. D'abord parce qu'il n'y a aucune réforme de ce type dans les cartons de l'exécutif". Et à la manière dont François Hollande a immédiatement recadré son ministre vendredi, la petite phrase d'Emmanuel Macron ne semble pas du tout arranger les affaires du gouvernement à l'approche des élections régionales.

Vous êtes à nouveau en ligne