Les Français et leurs politiques : "Nous n'avions jamais vu un tel sentiment de dégoût", souligne Bruno Cautrès

Radio France

Le baromètre annuel du Centre d'étude de la vie politique révèle la plus grave crise de confiance envers la classe politique depuis au moins dix ans.

La défiance des français envers la classe politique n'a jamais été aussi forte. "Nous n'avions jamais vu un tel sentiment de dégoût, de morosité mais aussi de colère" explique Bruno Cautrès, le coordinateur du baromètre annuel du Centre d'étude de la vie politique (Cevipof) réalisé par OpinionWay et révélé par Le Figaro. 

"Lassitude", "morosité" et "méfiance" 

Ce sont les trois mots qui expriment le plus "l'état d'esprit actuel" des Français, selon cette enquête menée du 13 au 24 décembre auprès d'un échantillon de 2 116 personnes. Sur un an, la progression de ces sentiments est spectaculaire : respectivement +7, +8 et +4 points.

Pire qu'avant l'élection de 2017

"L'an passé, nous avions observé sur quelques-uns de nos indicateurs un léger mieux", à la faveur de "l'élection d'Emmanuel Macron", mais "tout le terrain gagné a été intégralement perdu et c'est encore pire", souligne Bruno Cautrès.

"C'est un véritable gouffre auquel nous assistons. Lorsqu'on regarde certains de nos indicateurs, le sentiment que les hommes politiques ne sont pas empathiques, qu'ils ne sont pas aux côté des Français, qu'ils vivent dans un autre monde, est extrêmement présent", détaille le politologue. 
Mais "ce n'est pas tout à fait perdu", ajoute-t-il : "Les Français s'intéressent à la politique. L'appétit pour la politique reste très important."

Vous êtes à nouveau en ligne