Les 4 Vérités - Amélie de Montchalin, députée LREM de l’Essonne

Ce vendredi 8 juin, l’émission Les 4 Vérités reçoit Amélie de Montchalin, députée LREM de l’Essonne. Elle revient sur la politique européenne et le G7 qui s’annonce houleux.

Le G7 s’ouvre ce vendredi 8 juin au Canada. Une édition qui va voir s’affronter Donald Trump et les puissances européennes. Amélie de Montchalin, députée LREM de l’Essonne, explique la nécessité d’un front européen face aux États-Unis. "Je l’attends et je l’espère. Si l’Europe n’est pas la première brique du multilatéralisme, dont nous avons besoin dans notre monde pour gérer les conflits, les dissensions, et les différences de vue, alors l’Europe pas ce qu’elle est dans sa mission fondamentale", dit-elle.

"La position des Américains sur la guerre commerciale qui s’ouvre n’est pas la nôtre. L’Europe croit au commerce, au commerce responsable et donc bien entendu nous faisons cause commune", ajoute-t-elle.

Dissensions en Europe

Mais de nombreux désaccords subsistent dans la famille européenne. Angela Merkel, notamment, dit qu’il faut un budget européen avant même les prochaines élections.
"Ce que nous dit Angela Merkel, c’est ‘dépêchons-nous pour ficeler et verrouiller le budget, comme ça quand les Européens voteront, eh bien tout sera déjà prêt’. Je pense que c’est la meilleure chose pour faire gagner les populistes", déplore la députée.

Elle vient d’ailleurs de publier une tribune pour dénoncer le populisme en Europe. "Les populistes disent que les discours sonnent creux et que l’Europe est une dictature technocratique puisque tout se passe sans que vous choisissiez (…) c’est pour ça que ce budget 2021-2027, nous devons le voter après les élections", précise-t-elle.

Vous êtes à nouveau en ligne