Législatives : Manuel Valls veut s'imposer chez Emmanuel Macron

FRANCE 2

Manuel Valls a déclaré ce mardi 9 mai qu'il sera candidat pour la majorité présidentielle. Pour l'équipe d'En Marche!, l'ancien Premier ministre va trop vite. Les rapprochements et les tractations sont lancés.

Ce mardi 9 mai, Manuel Valls lance une bombe. Pour lui le parti socialiste est mort. Il annonce même qu'il sera candidat aux élections législatives sous les couleurs d'Emmanuel Macron. "Je serai candidat de la majorité présidentielle. Je souhaite m'inscrire dans ce mouvement qui est le sien, celui de la République en marche", indique Manuel Valls. Quelques minutes plus tard, réaction abrupte du porte-parole d'Emmanuel Macron. "Il lui reste 24 heures pour déposer sa candidature et la procédure est la même pour tout le monde ancien Premier ministre compris", précise Benjamin Griveaux.

"Il ne souhaite plus être au parti socialiste"

Les proches du nouveau président précisent même un peu plus tard qu'une candidate d'En marche! est déjà pressentie à Évry (Essonne). Au parti socialiste, Manuel Valls rallume le feu et les réactions des membres du bureau national sont sans appel. "Il ne souhaite plus être au parti socialiste puisqu'il a même traité ce matin le parti socialiste de parti mort", estime André Vallini, secrétaire d'État chargé des relations avec le parlement. Les règlements de comptes post-présidentielle ont commencé et une fois de plus le PS étale ses divisions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne