Le portrait officiel d'Emmanuel Macron sort du cadre

FRANCE 2

Le portrait officiel du président de la République est trop grand pour les cadres réservés à cet effet dans les mairies. Il dépasse de cinq centimètres celui de ses prédécesseurs.

Au moment de remplacer le portrait de François Hollande par celui d'Emmanuel Macron sur le mur du conseil municipal, ce maire a eu une mauvaise surprise. "Les nouvelles dimensions du portrait officiel d'Emmanuel Macron ne rentrent pas dans le cadre que nous avions à notre disposition. Un cadre qui correspondait au format de tous les présidents de la Ve République depuis Charles de Gaulle. Donc pour que cette photo puisse rentrer dans ce cadre, si on ne veut pas dépenser d'argent pour un nouveau cadre, nous serons obligés de couper", explique Romain Senoble, maire de Forges (Seine-et-Marne).

Le portrait, popularisé par René Coty

Tous les maires de France vont-ils être obligés de jouer des ciseaux ? Ceux qui voudront afficher le portrait d'Emmanuel Macron peut-être. Mais avoir le portrait du président de la République dans la mairie ce n'est pas obligatoire. Portrait, drapeau tricolore, buste de Marianne, devise de la République, aucun texte n'impose la présence des symboles dans les bâtiments municipaux, c'est simplement une coutume républicaine. C’est René Coty qui popularise dans les années 50 la pratique du portrait. Pour la première fois, le portrait était envoyé gratuitement dans les mairies.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne