Le patron des Jeunes avec Macron démissionne

Martin Bohmert, délégué général des Jeumes avec Macron, le 17 mars 2018 à Nogent-sur-Marne.
Martin Bohmert, délégué général des Jeumes avec Macron, le 17 mars 2018 à Nogent-sur-Marne. (MAXPPP)

Martin Bohmert estime avoir "largement réussi" à atteindre les objectifs qu'il s'était fixé avec l'organisation jeunesse de La République en marche.

Martin Bohmert, délégué général des Jeunes avec Macron (JAM) dont le mandat courait jusqu'en mars 2021, va démissionner. Il a expliqué sa décision à l'AFP, samedi 8 juin, par son "intime conviction que les responsabilités politiques doivent être renouvelées".

Martin Bohmert a envoyé un courriel aux quelque 30 000 adhérents de cette organisation de jeunesse de La République en marche pour leur expliquer son choix. Elu en mars 2018, il s'était fixé des "objectifs assez clairs de positionner les JAM comme un aiguillon de la majorité et entretenir l'énergie et l'optimisme que l'on avait dans les campagnes de 2017", a-t-il souligné, en estimant avoir, avec son équipe, "largement réussi cela".

Les municipales en tête

L'interrogeant sur les raisons de son départ, le JDD a rappelé que Martin Bohmert a été accusé d'agression sexuelle par une militante, en avril. "La procédure est en cours. De mon côté, j'ai porté plainte pour diffamation", a-t-il répondu. Son "management excessif" lui avait aussi été reproché, dans un article publié par Le PointDes accusations qui lui ont peut-être coûté sa place sur la liste LREM aux élections européennes. Si Martin Bohmert assure au JDD ne pas être candidat à la mairie de Paris, il se voit tout de même "aider une liste aux municipales", à Niort (Deux-Sèvres) ou Paris.

Je ne crois pas aux carrières politiques, mais entre l'urgence climatique et la définition du nouveau contrat social, les sujets d'engagement ne manquent pas.Martin Bohmertau JDD

Les JAM voteront en ligne début juillet pour élire une nouvelle direction. La passation se fera lors de l'université de rentrée de LREM, en septembre à Bordeaux. Un événement baptisé "Campus des territoires", que Martin Bohmert a été chargé d'organiser.

Vous êtes à nouveau en ligne