“Le Parlement européen n'obéit pas au doigt et à l’œil des chefs d’Etat des pays!”

Franceinfo

Selon Damien Carême (député européen Europe Ecologie Les Verts), Emmanuel Macron ne devrait pas rencontrer de difficultés à trouver un nouveau candidat.

Il est blessé, il est touché… Il y a une forme d’arrogance. Emmanuel Macron s’est opposé à la nomination de l’Allemand Manfred Weber à la tête de la Commission européenne… Bien sûr, il est possible que la droite allemande ait voulu faire payer cet affront à Macron”, commence Damien Carême. Toutefois, le député européen Europe Ecologie-Les Verts affirme qu’un “tel camouflet” prouve qu’il ne s’agit pas que de “petitesse” ou de jeux politiques, mais de l'expression “d’un nouveau Parlement européen, qui n'obéit pas au doigt et à l’œil, aux chefs d’Etat des pays, même quand il s’agit de pays puissants comme la France”.

Priorité à l’éthique ?

Insistant sur l'importance d’avoir des représentants irréprochables au niveau européen, Damien Carême “regrette cet échec pour la France”. Mais le député européen affirme que la France comporte de nombreux candidats potentiels. “Nous sommes des millions en France… Je suis persuadé qu’Emmanuel Macron pourra trouver une nouvelle candidate, aux qualités reconnues, en dehors de tout soupçon, sans petits arrangements entre amis”, conclut Damien Carême.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne