Le coach vocal d'Emmanuel Macron revient sur les prestations du candidat d'En marche !

Emmanuel Macron lors d\'un meeting, à Paris, le 10 décembre 2016.
Emmanuel Macron lors d'un meeting, à Paris, le 10 décembre 2016. (ERIC FEFERBERG / AFP)

"Il m'a confié que, comme on lui reprochait d'être trop jeune, il parlait plus bas pour gagner en maturité", se souvient l'ancien baryton Jean-Philippe Lafont.

"Parce que c'est notre projeeeeeet !" La séquence est rentrée dans les annales. Le 10 décembre 2016, la voix d'Emmanuel Macron déraille alors qu'il hurle à pleins poumons lors d'un meeting, à Paris, pendant la campagne présidentielle. Le coach vocal du candidat d'En marche !, est revenu sur les prestations de l'actuel président dans Le Parisien, lundi 23 octobre. "Aïe, aïe, aïe (...) il s'excite, j'ai mal à la gorge pour lui", s'est dit l'ancien baryton Jean-Philippe Lafont, en regardant le discours.

"Ne cherchez pas à recouvrir cette puissance populaire"

Il avait pourtant prévenu Emmanuel Macron : "Demain, des milliers de militants crieront: Macron président! Attention à ce raz de marée sonore qui risque de vous déstabiliser. Ne cherchez pas à recouvrir cette puissance populaire", lui avait-il dit, la veille du fameux meeting.

Entre décembre et mai, dix séances de deux heures sont programmées. "Il m'a confié que, comme on lui reprochait d'être trop jeune, il parlait plus bas pour gagner en maturité", se souvient Jean-Philippe Lafont. Une erreur. Les vingt heures de travail finissent par payer. Le 7 mai, le coach est conquis par le discours : "Quels progrès ! Ce soir-là, ça avait vraiment de la gueule."

Vous êtes à nouveau en ligne