La rénovation (à 500 000 euros) de la salle des fêtes de l'Elysée fait tiquer des "gilets jaunes"

La salle des fêtes de l\'Elysée après rénovation, à Paris, le 1er février 2019.
La salle des fêtes de l'Elysée après rénovation, à Paris, le 1er février 2019. (MICHEL EULER / AFP)

"Nous prenons le devoir de conservation de ces bâtiments, classés aux Monuments historiques, très au sérieux (...) tout en prenant en compte la contrainte des comptes publics", répond la présidence.

Moins dorée, plus lumineuse... et un coût qui a du mal à passer. L'Elysée a dévoilé vendredi 2 février sa salle des fêtes rénovée, après deux mois de travaux. Fini le rouge empire et les lourds rideaux à pompon, place au gris dans toutes ses nuances. Les imposantes tapisseries des Gobelins, dont certaines étaient accrochées depuis 40 ans, ont aussi disparu de ses murs. 

Mené par le Mobilier national, ce chantier a coûté 500 000 euros, dont 350 000 euros pris en charge par le budget du service d'aménagement et de conservation des résidences présidentielles (2,5 millions par an sur un budget total de 103 millions pour l'Elysée). Pour financer une partie des travaux, la présidence a aussi lancé des produits dérivés (mugs, cabas, tee-shirts), sur le site boutique.elysee.fr.

Voir cette publication sur Instagram

Le fabuleux salon Napoleon III @pinton1867

Une publication partagée par Isabelle Stanislas (@isabellestanislas) le

Des produits dérivés pour financer les travaux

Ces travaux, intervenant après celle de la commande d'un nouveau service de table et la construction d'une piscine au fort de Brégançon, ont été critiqués pour leur coût par des membres de l'opposition et des "gilets jaunes". "Voilà où va notre argent, entre sa femme et lui, c'est le bouquet, de pire en pire", écrit ainsi une internaute, sur le groupe Facebook La France en colère !!!"Nous prenons le devoir de conservation de ces bâtiments, classés aux monuments historiques, très au sérieux (...) tout en prenant en compte la contrainte des comptes publics", explique de son côté l'Elysée.

Depuis leur arrivée au palais présidentiel, Emmanuel et Brigitte Macron ont lancé un programme de rénovation des résidences de la République, pour lesquelles peu de travaux avaient été menés sous la présidence de François Hollande par souci d'économie. Mais la Cour des comptes avait estimé en juillet 2018 nécessaire de lancer des travaux de rénovation qu'elle estimait à 100 millions d'euros sur sept ans. 

Vous êtes à nouveau en ligne