La nouvelle mission d'Edouard Philippe "permettra d'avoir un socle plus intéressant pour 2022", estime Bruno Bonnell, député LREM

Le député LREM Bruno Bonnell, invité de franceinfo.
Le député LREM Bruno Bonnell, invité de franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Libéré de ses fonctions de Premier ministre, Edouard Philippe s'est vu confier une mission de la part du président de la République, à savoir réorganiser la majorité présidentielle en vue de l'élection présidentielle de 2022.

Emmanuel Macron veut confier à Edouard Philippe la mission de réorganiser la majorité. L'ancien Premier ministre, remplacé par Jean Castex, fera un travail de restructuration et de consolidation de la majorité, mais il ne s’agit pas de prendre la tête du parti. "Cela nous permettra d'avoir un socle plus intéressant pour une campagne de 2022", a estimé samedi 4 juillet sur franceinfo Bruno Bonnell, député LREM du Rhône.

Utiliser la popularité d'Edouard Philippe

"La popularité d'Edouard Philippe, qui est méritée par rapport à son action, donne la possibilité de discuter au-delà des frontières des partis. Cette mission c'est de tirer des racines essentielles entre les différents groupes de la majorité le MoDem, Agir, et peut-être d'autres demain", ajoute le député, précisant que "cela permettra d'avoir un socle plus intéressant pour une campagne de 2022 pour continuer l'action que nous menons actuellement au sein du gouvernement."

Vous êtes à nouveau en ligne