La belle-fille de Sophie Pétronin, otage française au Sahel, "implore" Emmanuel Macron et lui demande d'agir

Sophie Pétronin, kidnappée au Mali en décembre 2016 (photo non datée).
Sophie Pétronin, kidnappée au Mali en décembre 2016 (photo non datée). (WWW.LIBERONS-SOPHIE.FR / AFP PHOTO)

Séverine Chadaud-Pétronin interpelle Emmanuel Macron après la publication d'une vidéo non authentifiée, où apparaît l'otage française, très affaiblie. 

Après la diffusion jeudi sur internet d'une nouvelle preuve de vie de Sophie Pétronin, la belle fille de l'otage française détenue au Sahel a demandé vendredi 2 mars sur franceinfo à Emmanuel Macron d'agir. Dans le bref montage photo-vidéo qui n'a pas été authentifié, on voit la française de 75 ans enlevée en décembre 2016 très affaiblie, apparemment sous perfusion.

"J'implore M. Macron", a déclaré Séverine Chadaud-Pétronin, qui martèle que "chacun doit prendre ses responsabilités". Elle s'adresse à Emmanuel Macron : "Vous, vous avez les moyens, nous, nous n'avons pas les moyens."

Je lui demande juste une chose : M. Macron, si votre maman était dans cet état-là, et, si hier soir, vous aviez reçu cette vidéo, dans quel état seriez-vous ce matin et qu'auriez-vous entrepris dans la nuit ?Séverine Chadaud-Pétronin, belle-fille de Sophie Pétroninfranceinfo

Séverine Chadaud-Pétronin affirme avoir sollicité l'épouse du président de la République, Brigitte Macron : "Elle n'a même pas daigné me répondre. Je lui ai envoyé une lettre au mois de décembre, je n'ai pas eu de réponse, même pas un petit mot. Ce n'est pas pour moi, c'est pour elle ! On n'est plus dans la négociation, c'est du sauvetage et c'est urgentissime !"

Depuis plus d'un an, les proches de Sophie Pétronin sont mobilisés et accusent régulièrement les autorités françaises d'inaction. Séverine Chadaud-Pétronin se dit cette fois-ci "en colère contre cet immobilisme et cette indifférence face à la vie d'un être humain, face à la vie de de ma belle-mère. On a toujours contenu notre colère, notre émotion, mais aujourd'hui, il n'y a pas d'autre moyen. Il s'agit d'une vie humaine."

"Je suis en colère contre cet immobilisme et cette indifférence face à la vie d'un être humain" : écoutez le témoignage de la belle-fille de Sophie Pétronin, otage au Mali
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne