Jean Arthuis exclu de l'UDI en raison de son soutien apporté à Emmanuel Macron

Le sénateur de l\'Alliance centriste Jean Arthuis, président sortant de la commission des Finances au Sénat, le 27 janvier 2011 à Paris.
Le sénateur de l'Alliance centriste Jean Arthuis, président sortant de la commission des Finances au Sénat, le 27 janvier 2011 à Paris. (MIGUEL MEDINA/AFP)

Après avoir annoncé son ralliement à Emmanuel Macron, le président fondateur de l'Alliance centriste et ancien ministre de l'Économie, Jean Arthuis, vient d'être exclu de l'UDI.

Jean Arthuis, le président fondateur de l'Alliance centriste et ancien ministre de l'Économie a été exclu samedi 25 mars de l'UDI en raison se son soutien apporté à Emmanuel Macron.

Une décision "incompréhensible"

"Je trouve incompréhensible que l'UDI ait pris cette décision brutale sans chercher à nous entendre", a réagi Jean Arthuis sur franceinfo. D'autant plus, explique-t-il, que "Jean-Christophe Lagarde disait il y a quelques mois qu'au fond l'UDI était parfaitement compatible avec les orientations d'Emmanuel Macron".

L'exclusion de Jean Arthuis a été décidée lors d'un bureau exécutif de l'UDI qui a également sanctionné une dizaine de ténors de l'Alliance centriste engagés pour le mouvement En Marche !, explique Jean Arthuis. Le député du Tarn et président de l'Alliance centriste, Philippe Folliot, notamment, a lui aussi été exclu.

Vous êtes à nouveau en ligne