Intéressement étendu : le gouvernement veut étendre la participation des salariés

France 3

Emmanuel Macron souhaite revisiter le système d'intéressement des employés. Une concertation a été lancée ce lundi 23 octobre.

Emmanuel Macron veut réformer les relations entre les salariés et les entreprises, en développant le système d'intéressement. France 3 s'est rendue dans une entreprise qui a déjà mis en place ce système avec ses employés. Depuis 30 ans, Clément De Souza est à la tête de son entreprise de fabrication de meubles, Acces-sit. Ici, pas de pointeuse dans l'atelier, mais des tableaux de doléances. Pour le patron, tout est une question de confiance avec ses 25 employés. Pour les impliquer encore un peu plus, il a mis en place un système d'intéressement depuis 2014. 20 000 euros ont ainsi été redistribués aux employés en 2016.

Un système moins cher que le système de prime

Pour Clément De Souza, le système d'intéressement n'est pas uniquement de la philanthropie. Cette forme de redistribution lui coûte moins cher en charges, qu'un système de prime classique. En France, le recours à l'intéressement au sein des entreprises de moins de 50 salariés est facultatif et encore très minoritaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne