Haut-Rhin : la visite d'Emmanuel Macron remise en question par les habitants de Mulhouse

FRANCE 2

Emmanuel Macron se rend à Mulhouse (Haut-Rhin) mardi 18 février. Le chef de l'État va passer quelques heures dans le quartier de Bourtzwiller, l'un des plus sensibles de la ville. À cette occasion, le président devrait détailler la stratégie du gouvernement contre la radicalisation et le séparatisme religieux.

Le lieu de la visite d’Emmanuel Macron mardi 18 février n'a pas été choisi au hasard. Le quartier de Bourtzwiller à Mulhouse (Haut-Rhin) compte 15 000 habitants et il est classé quartier de reconquête républicaine. Un épicier local a du mal cependant à comprendre pourquoi Bourtzwiller a été choisi pour parler communautarisme. "Les gens vivent déjà ensemble, entre les évangélistes, les mosquées, les synagogues... Je ne sais pas où est le communautarisme", explique-t-il. Une vision partagée par une partie de sa clientèle.

La crainte de la stigmatisation

D'autres clients voient cette visite comme une chance d'améliorer la vie du quartier. Les jeunes, eux, ont peur que la venue du président de la République ne fasse qu'accentuer la discrimination qu'ils subissent déjà dans le monde du travail. Une stigmatisation que redoute aussi un physicien médical né dans ce quartier. Cette visite le blesse. Des craintes et des espoirs que devraient partager les associations mardi 18 févier, dans l'après-midi, avec le chef de l'État.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne