ENA : recruter des hauts fonctionnaires en banlieue

Jean-Louis Borloo s'apprête à rendre un rapport à Emmanuel Macron qui vise à ouvrir davantage le recrutement de hauts fonctionnaires aux jeunes issus de milieux défavorisés.

À l'ENA, les photos des différentes promotions s'affichent dès l'entrée. De jeunes hauts fonctionnaires appelés à diriger l'État. Combien d'entre eux sont issus de banlieue ? Pas assez, selon Jean-Louis Borloo. Il aimerait créer un nouveau corps de hauts fonctionnaires. Pour l'instant, seuls 4.4% des élèves ont des parents ouvriers ou employés, contre 68.8% pour les cadres supérieurs, professions libérales et enseignantes.

Une classe préparatoire réservée

Pourtant, l'institution a créé en 2010 une classe préparatoire pour aider les jeunes de milieux défavorisés à intégrer ses murs. L'an dernier, deux élèves ont réussi le concours. Parmi les élèves, l'idée d'une discrimination positive fait débat. Jean-Louis Borloo devrait préciser les contours de ce nouveau corps de hauts fonctionnaires dans le rapport qu'il remettra à Emmanuel Macron la semaine prochaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne