Emmanuel Macron veut retourner "au contact des gens" : "La communication politique c'est un peu comme la physique quantique"

Emmanuel Macron, le 29 septembre, sur l\'ile de Saint-Martin.
Emmanuel Macron, le 29 septembre, sur l'ile de Saint-Martin. (THOMAS SAMSON / POOL)

Jacky Isabello, communicant, co-fondateur de l’agence CorioLink, estime dimanche sur franceinfo qu'Emmanuel Macron est en train de "revenir à ce qui a fait son succès", alors que ce dernier a indiqué dans le JDD vouloir retourner "au contact des gens".

Dans le Journal du Dimanche, Emmanuel Macron dit notamment vouloir retourner "au contact des gens", il dit même "J'aime profondément être avec mes concitoyens, à portée de visage et d'embrassades ou d'explications." "Emmanuel Macron est en train de revenir à ce qui a fait son succès", estime Jacky Isabello, communicant, co-fondateur de l’agence CorioLink, dimanche 30 septembre sur franceinfo.

franceinfo : Emmanuel Macron est allé au contact des gens en Martinique, cette démarche n'est-elle pas un peu dangereuse pour lui ?

Jacky Isabello : C'est vrai qu'Emmanuel Macron a fait une très mauvaise rentrée, donc souvent dans ces cas-là on remet la tâche sur l'ouvrage. Donc, Emmanuel Macron est en train de revenir à ce qui a fait son succès, la déambulation, le contact. C'est quand même lui qui a inventé le concept de ce que les journalistes ont appelé la "hug diplomacy", c'est-à-dire qu'il est toujours en train de tripoter tout le monde. Donc, il revient à ce qu'il fait extrêmement bien et qui a fait son succès durant la campagne.

Dans le JDD, Emmanuel Macron dit vouloir "retourner au contact des gens". Est-ce qu'il s'était vraiment coupé des gens ?

Dans l'équation macroniste, qui était une part de sympathie et une part de grande confiance en lui, il avait enlevé cette part de relation avec le peuple. Donc à ce jeune qui cherchait du travail, plutôt que d'être dans la proximité et dans le contact, il lui a balancé "vous devriez traverser la route pour trouver du travail". Il est en train de réarticuler son équation et de voir s'il peut récupérer ses nombreux points de popularité perdus.

Ce changement est dû aux mauvais sondages. Les Français vont-ils y croire ?

J'ai souvent l'habitude de dire que la communication politique c'est un peu comme la physique quantique, quand on l'observe on la déforme. La communication quand elle se voit, si on l'analyse et qu'on dit que ce n'est pas spontané et bien les gens le formalise et peuvent se dire que ça manque de réalité. C'est la crainte parce qu'on l'a vu totalement changer. Cette franchise a donné lieu à de l'arrogance. Cela va être assez simple. Les gens veulent des résultats, donc si les résultats économiques s'avancent ce côté arrogant, ils sauront le placer derrière. Si jamais ils ne voient pas les résultats, uniquement un changement de style ne conviendra pas aux Français.

Emmanuel Macron devrait s'adresser aux Français dans les prochains jours. Est-ce vraiment utile ?

Le président ne peut pas aller voir chacun d'entre nous donc il utilise des intermédiaires que sont les médias. Lorsqu'il est proactif, il a la main, lorsqu'il est en réaction, ce qui est son cas en ce moment, les gens le voient arriver et lui dise qu'il vient se justifier. Donc, il est en état de faiblesse. Il faut donc trouver le bon outil. Je pense qu'il a besoin de nous libérer de cette relation très égotique et d'expliquer un peu plus sa politique.

Vous êtes à nouveau en ligne