Emmanuel Macron : une "réaffirmation des fondamentaux" pour Stanislas Guérini (LREM)

France 2

Bon nombre d'observateurs pensaient trouver dans l'allocution et la conférence de presse du président Emmanuel Macron, jeudi 25 avril, les contours d'un nouveau virage politique. Le délégué général de La République En Marche Stanislas Guérini penche plutôt pour une "réaffirmation des fondamentaux."

Pour Stanislas Guérini, délégué général de La République en marche, le président a maintenu le cap lors de sa conférence de presse jeudi 25 avril. "Je n'ai pas vu de virage dans la proposition faîte aux Français. Des fondamentaux ont été réaffirmés comme la valorisation du travail, la baisse des impôts ou la lutte contre les inégalités de destin" précise le représentant du parti de la majorité.

Changement de forme dans le discours

Il concède cependant  un changement de méthode et de discours, évoquant même le terme "révolution". Pour Guérini, "le président associe beaucoup plus les Français en les mettant au cœur des politiques publiques ,en concertation avec des territoires différents". Selon lui, les mesures annoncées comme la baisse de 5 milliards d'impôts sur le revenu ou encore le seuil minimal de 1 000 euros pour les retraites confirment les orientations déjà entreprises. Seule la méthode change.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne