Emmanuel Macron : la confiance perdue

FRANCE 3

Depuis son arrivée à l'Élysée, Emmanuel Macron fait l'expérience de l'exercice du pouvoir. Sa cote de popularité n'a cessé de s'effondrer cet été.

Emmanuel Macron et sa femme, tout sourire, hier, samedi 26 août au Touquet (Pas-de-Calais). Le chef de l'État avait visiblement besoin d'être au contact avec les Français, de renouer avec les selfies pour oublier un été difficile. Car il termine son mois d'août avec une cote de popularité au plus bas. Seuls 40% des Français se disent satisfaits d'Emmanuel Macron. Il perd 14 points en un mois selon le dernier sondage Ifop pour le Journal du dimanche.

La chute est rapide

Si l'on compare à sa cote de popularité au lendemain de son élection, c'est la dégringolade, moins 24 points. Le porte-parole du gouvernement vient de prendre sa défense. "Je crois qu'il ne faut pas regarder uniquement les sondages pour gouverner", estime Christophe Castaner. Perdre en popularité, c'est assez fréquent en début de mandat, mais cette fois la chute est rapide. Trois mois après son élection, François Hollande recueillait, lui, 54% d'opinion favorable, Nicolas Sarkozy culminait lui à 67%. Seul Jacques Chirac a eu un taux historiquement bas, 39%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne