Emmanuel Macron crée une mission sur les véhicules autonomes et les nouvelles mobilités

Un véhicule autonome de l\'entreprise Navya, le 20 novembre 2017, à Bobigny (Seine-Saint-Denis).
Un véhicule autonome de l'entreprise Navya, le 20 novembre 2017, à Bobigny (Seine-Saint-Denis). (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

La rédaction du rapport est confiée à l'ancien directeur général de Renault, Patrick Pelata et Xavier Mosquet, spécialiste de l'industrie automobile et ancien conseiller de l'administration Obama, a indiqué l'Elysée.

L'avenir des routes passe sans doute par le développement de la voiture autonome. Emmanuel Macron a dans ce but confié à un ancien dirigeant de Renault une mission sur les nouvelles mobilités et les véhicules électriques et autonomes dont les conclusions seront rendues en février, a indiqué l'Elysée, mercredi 3 octobre.

Le rapport devra tracer un plan à long terme pour la filière de la voiture autonome et des nouvelles mobilités, dans un contexte général de réindustrialisation et dans le but de développer la valeur ajoutée de la filière automobile en France, a ajouté la présidence. La rédaction du rapport est confiée à Patrick Pelata, l'ancien directeur général de Renault, et à Xavier Mosquet, le spécialiste de l'industrie automobile et ancien conseiller de l'administration Obama.

Des tests sans conducteur dès 2019 en France

Le rapport sera rendu en février à l'occasion d'une réunion exceptionnelle de l'Organisation internationale des constructeurs automobiles à Paris, afin de le présenter à tout le gotha mondial de l'automobile, toujours selon l'Elysée. Après avoir reçu lundi soir des dirigeants du secteur, Emmanuel Macron visitait mercredi le Mondial de l'Auto à Paris, qui ouvrira ses portes au grand public jeudi.

Le gouvernement français a déjà dévoilé en mai une feuille de route concernant sa stratégie pour aider la filière automobile à s'adapter à la prochaine révolution des véhicules autonomes. Le gouvernement a annoncé l'autorisation de tests sans conducteur dès 2019 en France. Des tests déjà menés sur les routes françaises, mais à condition d'être encadrés par un opérateur à bord et restent limités à certaines portions de route.

Vous êtes à nouveau en ligne