Emmanuel Macron à La Réunion : "C'est un voyage pour rien", déplore Marine Le Pen

FRANCE 2

La présidente du RN estime que les annonces faites par Emmanuel Macron lors de son déplacement à La Réunion ne tiennent "pas du tout compte de la spécificité de l'outre-mer".

Au deuxième jour de son déplacement à La Réunion, jeudi 24 octobre, Emmanuel Macron est allé à la rencontre de Réunionnais qui lui ont réservé un accueil mitigé, dévoilant notamment une série d'aides à l'emploi sans toutefois réussir à dissiper leurs doutes. "C'est un voyage pour rien", abonde Marine Le Pen sur le plateau des 4 Vérités, diffusé vendredi 25 octobre sur France 2. La présidente du Rassemblement national (RN) estime que le chef de l'État "est venu proposer de vieilles méthodes" et "ne tient pas du tout compte de la spécificité de l'outre-mer".

La députée de la 11e circonscription du Pas-de-Calais rappelle que la vie est chère à La Réunion en raison de l'octroi de mer qui est une taxe française, applicable à la plupart des produits importés. "Pas un mot sur ce sujet alors que c'était évidemment très attendu", tonne la candidate malheureuse à l'élection présidentielle de 2017. Défiscalisation, incitation fiscale... Les mesures qui devraient être mises en place, selon la présidente du RN, n'ont pas été évoquées.

"L'outre-mer est un joyau de la France"

Ce qu'est allé dire Emmanuel Macron à La Réunion "n'est pas plus utile (...) que ce qu'il a dit à Mayotte, où le problème de l'immigration clandestine et le problème de l'insécurité ravagent le territoire", explique Marine Le Pen, selon qui "l'outre-mer est un joyau de la France". "Il nous donne des capacités d'expansion économique qui sont spectaculaires", développe-t-elle.

Vous êtes à nouveau en ligne