Elysée : Emmanuel Macron sort de son silence

FRANCE 2

Emmanuel Macron sort de son silence pour la première fois depuis son élection. Le président de la République se confie longuement dans les colonnes du Point, sur ses ambitions sur la France. Il dit entendre l'impatience du peuple.

Plan d'action, conception du pouvoir, Emmanuel Macron livre sa première interview-fleuve au Point. Sur les 100 premiers jours de son mandat, il déclare qu'ils ne sont "pas une étape pertinente". Il demande donc du temps avant d'être jugé. Sur le Code du travail, il s'agit pour lui d'une "réforme de transformation profonde". Le chef de l'État souhaite "continuer à faire baisser le chômage de masse". Sur son prédécesseur, une diatribe. Il juge étrange que François Hollande justifie son bilan devant les journalistes, alors qu'il n'a pas été en mesure de se représenter à la présidentielle.

Plus loin dans la baisse des APL

Sur le conflit l'opposant à l'ancien chef d'État major des armées, Pierre de Villiers. Il n'a "pas de regret" et "assume totalement la crise" qui a eu lieu en juillet dernier et qui a conduit à sa démission. Sur les APL, il envisage d'aller au-delà de la baisse de cinq euros, mais "seulement dans le cadre d'une transformation profonde qui doit faire baisser les loyers". Les emplois aidés qu'il entend baisser, il les voit comme une "perversion de la politique de l'emploi" et les juge inefficaces sur la durée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne