Économie : Emmanuel Macron détaille son plan pour financer la baisse de l'impôt sur le revenu

FRANCE 2

Édouard Philippe avait évoqué une "exaspération fiscale" lors de la restitution du grand débat. Emmanuel Macron a annoncé jeudi 25 avril une baisse de l'impôt sur le revenu pour les classes moyennes en détaillant le plan de son financement.

5 milliards. C'est le montant de la baisse d'impôts qu'entend adopter le président en réponse aux "gilets jaunes". Une proposition bien accueillie par les salariés d'un supermarché. "Une baisse des impôts pour les revenus moyens est une bonne chose" concède une caissière. Mais la mesure ne profitera pas aux plus pauvres. Seulement 43,5% des ménages (16 millions de foyers) paient cet impôt. Pour les "gilets jaunes" de Marseille (Bouches-du-Rhône), le chef de l'État doit taxer les plus riches."Les gros doivent payer gros. C'est logique. Ils n'y perdent pas avec la taxation du capital."

Trois pistes lancées par le président

Emmanuel Macron avance trois pistes. La première consiste à supprimer les niches fiscales pour les entreprises et non les ménages. Il propose également de réduire les dépenses publiques via la suppression d'organismes jugés inutiles. La dernière met en avant l'allongement du temps de travail et la durée de cotisation retraite sans toucher à l'âge légal de départ de 62 ans. Emmanuel Macron avance "un système de décote qui incite à travailler davantage". Aucune précision sur le calendrier de mise en place de cette baisse d'impôt n'a été avancée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne