DOCUMENT FRANCEINFO. Grand débat national : la lettre que Sébastien Lecornu a envoyé à tous les maires

La lettre envoyée le 16 janvier par Sébastien Lecornu aux maires de France.
La lettre envoyée le 16 janvier par Sébastien Lecornu aux maires de France. (RADIOFRANCE)

Sébastien Lecornu, l'un des animateurs du grand débat national lancé par le président de la République, s'adresse aux maires pour préciser "le cadre et les objectifs".

Franceinfo s'est procuré la lettre que Sébastien Lecornu l'un des médiateurs du grand débat national lancé par le président de la République, a envoyé à la mi-journée par mail à tous les maires de France, mercredi 16 janvier, et par courrier dans la journée. Un courrier qui est destiné à préciser "le cadre et les objectifs du débat", peut-on lire dans cette lettre.

En tant que maire, vous pouvez jouer un rôle essentiel dans ce dispositif, en vous investissant dans ce débat.Sébastien Lecornuà franceinfo

"En tant que figure familière de nos concitoyens, à même de créer cette animation démocratique, je vous encourage, pour ceux qui le souhaiteront, et en toute liberté, à organiser et animer des réunions d’initiatives locales", poursuit-il. Le ministre chargé des Collectivités territoriales rappelle aux maires qu'ils disposent d'un "kit méthodologique" pour l'organisation d'un débat sur le site dédié.

Le ministre chargé des Collectivités territoriales, revient par ailleurs sur la mise en place "dans chaque préfecture" du "référent du grand débat national" qui a été désigné pour être" l'"interlocuteur territorial" des édiles sur le terrain. Il met par ailleurs l'accent sur "l’indépendance du grand débat", mais aussi sur le "collège de garants" qui sera désigné.

Les maires qui souhaitent être des facilitateurs du débat ont rappelé l'importance de l'impartialité dans la tenue des discussions. Sébastien Lecornu insiste donc sur le statut de ces garants, "reconnus pour leur engagement au service de l’intérêt général, ils s’assureront de l’impartialité et de la transparence de la démarche". "Ils veilleront à la régularité de la méthode et à celle des travaux d’analyse et de synthèse des contributions recueillies", poursuit le ministre.

Un "collège de garants" désigné vendredi

Ce "collège des garants" qui sera désigné vendredi "sera composé de cinq membres - deux désignés par le gouvernement et trois désignés respectivement par le président de l’Assemblée nationale le Président du Sénat et le Président du Conseil économique, social et environnemental", précise, Sébastien Lecornu.

Concernant les cahiers de doléances, le ministre exhorte les maires à en adresser le contenu par mail, pour que leur contenu soit restitué dans le cadre du grand débat national.

La lettre de Sébastien Lecornu adressée aux maires de France

Vous êtes à nouveau en ligne