France 2030 : Emmanuel Macron annonce un investissement de 30 milliards d'euros dans l'industrie

Emmanuel Macron lors du sommet \"France-Afrique\", le 8 octobre 2021, à Montpellier (Hérault). 
Emmanuel Macron lors du sommet "France-Afrique", le 8 octobre 2021, à Montpellier (Hérault).  (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le président de la République détaille un plan d'investissement massif. Nommé France 2030, il a pour but d’éviter le déclassement économique du pays. 

Projeter l'économie française vers des secteurs d'avenir. Pour cela, l'exécutif est prêt à investir près de 30 milliards d'euros dans divers domaines tels que le numérique, l'industrie verte, la biotechnologie, l'espace ou la santé. Un plan d'investissement qu'Emmanuel Macron dévoile depuis l'Elysée, mardi 12 octobre.

Devant un parterre d'étudiants et de chefs d'entreprise, il a notamment appelé à réindustrialiser la France pour "redevenir une grande nation d'innovation". Il a annoncé des "investissements massifs" afin d'engager la décarbonation de l'industrie française, appuyée sur le nucléaire, l'hydrogène vert et les énergies renouvelables. 

Un milliard investi dans le nucléaire. "Nous devons faire émerger en France d’ici 2030 des réacteurs nucléaires de petite taille, innovants et avec une meilleure gestion des déchets, a précisé le président de la République. Nous sommes prêts à y investir un milliard d'euros d'ici 2030 en commençant très vite avec des premiers projets très clairs."

Faire de la France "le leader de l'hydrogène vert". "Nous pouvons encore devenir leader dans ce domaine grâce à nos atouts, notamment grâce au nucléaire qui nous permet de consommer l'électricité suffisante pour faire de l'électrolyse", a déclaré Emmanuel Macron. 

  "Produire en France près de 2 millions de véhicules électriques et hybrides"Rappelant que "les 30 dernières années ont été cruelles pour l'industrie automobile française", le chef de l'Etat a jugé cet objectif "atteignable" s'"il y a une vraie stratégie coopérative, en particulier de nos grands constructeurs".

 Des innovations "de rupture" pour l'agriculture. Sur les 30 milliards du plan France 2030, Emmanuel Macron a annoncé 2 milliards d'euros d'investissements dans des innovations de "rupture" dans l'agriculture. La France doit entrer dans une "nouvelle révolution de l'alimentation saine, durable et traçable" à cet horizon et pour cela "investir dans trois révolutions (...) : le numérique, la robotique, la génétique", a-t-il décrit, promettant de "décarboner la production" agricole, "sortir de certains pesticides", "améliorer la productivité" et développer "des productions plus résilientes et plus solides dans les bio-solutions".

Enrayer le déclin français. Alors que le déploiement du plan de relance doté de 100 milliards d’euros n’est pas terminé, le président de la République souhaite dessiner le paysage économique français, fortement touché par la crise sanitaire. Emmanuel Macron veut "réconcilier cette France des start-up et cette France de l'industrie". L'objectif est de "retrouver le chemin de l'indépendance française et européenne", selon l'Elysée, au moment où la crise montre la forte dépendance de l'industrie à l'égard de l'Asie pour de nombreux produits et composants essentiels.

Vous êtes à nouveau en ligne