Revivez la cérémonie organisée pour la première journée nationale en hommage aux victimes du terrorisme

Emmanuel Macron prononce un discours, lors d\'une cérémonie nationale, pour rendre hommage aux victimes du terrorisme, à Paris, le 19 septembre 2018.
Emmanuel Macron prononce un discours, lors d'une cérémonie nationale, pour rendre hommage aux victimes du terrorisme, à Paris, le 19 septembre 2018. (LUDOVIC MARIN/AFP)

Le 11 mars est désormais une journée nationale en hommage aux victimes du terrorisme.

Emmanuel Macron préside, mercredi 11 mars, au Trocadéro à Paris, une cérémonie organisée à l'occasion de la première journée nationale d'hommage aux victimes du terrorisme, en présence du roi d'Espagne Felipe VI, de la reine Letizia et du Premier ministre Edouard Philippe. Un évènement que vous pouvez voir sur franceinfo.fr.

Le 11 mars pour commémorer l'attaque de 2004 à Madrid. Le chef de l'Etat s'était engagé à instaurer une journée nationale d'hommage aux victimes du terrorisme, en France, ainsi qu'aux Français frappés à l'étranger, en écho à la date de la journée européenne, qui commémore l'attaque la plus meurtrière en Europe, à Madrid, le 11 mars 2004, qui avait fait 191 morts et près de 2 000 blessés.

Le nombre d'invités limité à cause du coronavirus. Au Trocadéro, le chef de l'Etat prononcera un discours et rencontrera des pupilles de la Nation, tandis que le roi d'Espagne rencontrera des victimes espagnoles et franco-espagnoles. Au cours de cet hommage, des médailles seront remise à 99 personnes. Malgré l'épidémie de Covid-19 qui touche la France, la cérémonie a été maintenue, mais le nombre d'invités a été limité à 900 personnes. 

Vous êtes à nouveau en ligne