DIRECT. Présidentielle : "Ma parole n'a été que l'écho de la violence sociale", répond Marine Le Pen aux critiques sur son attitude lors du débat

La candidate du Front national à l\'élection présidentielle Marine Le Pen lors d\'un discours à Ennemain (Somme), le 4 mai 2017.
La candidate du Front national à l'élection présidentielle Marine Le Pen lors d'un discours à Ennemain (Somme), le 4 mai 2017. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

La candidate du Front national tenait un discours à Ennemain, dans la Somme, alors qu'Emmanuel Macron était à Albi dans le Tarn.

Au lendemain d'un débat d'une violence rare entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, cette dernière a répliqué aux critiques parfois venues de son propre camp au sujet de son attitude face à son rival. "Ma parole n'a été que l'écho de la violence sociale", s'est défendue la candidate du FN lors d'un meeting à Ennemain (Somme). "J'ai été la voix du peuple de France qui n'en peut plus". Emmanuel Macron, lui, a prononcé un discours à Albi (Tarn), et était l'invité de "L'Entretien décisif" sur France 2.

>> Présidentielle : revivez le débat de l'entre-deux-tours Macron-Le Pen sur France 2 et TF1 

Les deux candidats chahutés. Marine Le Pen a été visée par des jets d'œufs lors d'un déplacement à Dol-de-Bretagne, en Ille-et-Vilaine. Son adversaire Emmanuel Macron a, lui, été chahuté par des militants CGT lors d'un déplacement à Albi, dans le Tarn : ils réclamaient l'abrogation de la Loi Travail. 

 L'élection française est "capitale pour l'avenir de la France". Dans la dernière ligne droite, Emmanuel Macron peut compter sur un nouveau soutien de poids. Pas n'importe lequel puisqu'il s'agit de Barack Obama lui-même. Dans une vidéo d'une minute, l'ancien président des Etats-Unis dit tout le bien qu'il pense du candidat.

 Un débat d'entre-deux-tours virulent et souvent confus. Près de 16,5 millions de téléspectateurs ont regardé le débat sur l'ensemble des chaînes qui le diffusaient mercredi 3 mai. Un score inférieur à celui des débats de 2007 et 2012, selon les chiffres de Médiamétrie. Les deux finalistes de l'élection présidentielle se sont rendu coup pour coup

Macron jugé plus convaincant que Le Pen. Selon un sondage Elabe pour BFMTV, 63% des Français ont jugé Emmanuel Macron plus convaincant que Marine le Pen (37%). 

Vous êtes à nouveau en ligne