Marine Le Pen se met "en congé" de la présidence du Front national : "Je ne suis plus que la candidate à la présidentielle"

La candidate FN était l'invitée de David Pujadas.

Au lendemain du premier tour, Marine Le Pen était l'invitée du journal de 20 heures, sur France 2, lundi 24 avril. Avec 21,3% des voix au premier, la candidate du Front national s'est qualifiée pour le second tour, tout comme Emmanuel Macron. Face à David Pujadas, elle a annoncé qu'elle se mettait "en congé" de la présidence de son parti. "Je ne suis plus que la candidate à la présidentielle", a-t-elle déclaré.

 Marine Le Pen offensive sur France 2. "Rien [chez Emmanuel Macron] ne dénote la moindre preuve d'amour pour la France", a affirmé la candidate frontiste. "Nous pouvons gagner, (...) nous allons gagner", a-t-elle promis.

Les Républicains prennent position. "Face au FN, l'abstention ne peut être un choix. Nous appelons à voter contre Marine Le Pen pour la faire battre au second tour", a annoncé le parti à l'issue d'un bureau politique convoqué au lendemain de la défaite de François Fillon.

François Fillon se met en retrait. Le candidat des Républicains a reconnu qu'il n'avait "plus la légitimité pour mener" le "combat" des législatives. "Je vais redevenir un militant de cœur parmi les autres", a-t-il déclaré devant les cadres de son parti. 

François Hollande donne sa consigne de vote. La présence de Marine Le Pen au second tour "fait courir un risque à notre pays", a averti le président de la République, au lendemain du premier tour. "Pour ma part, je voterai Macron", a annoncé le chef de l'Etat sortant.

23h49 : "Contrairement à François Fillon, le Gorafi rend l'argent", s'amuse Libération. Le site d'information parodique va en effet redistribuer plus de 3 500 euros à des associations basées dans la Sarthe. Cet argent a été récolté au cours d'une cagnotte Leetchi, lancée pour se moquer du désormais ancien candidat à la présidentielle, qui pendant la campagne avait affirmé qu'il ne parvenait pas "à mettre de l'argent de côté". Explications dans notre article.




(BENJAMIN MENGELLE / HANS LUCAS / AFP)

23h41 : "Je vais redevenir un militant de coeur parmi les autres."La page François Fillon semble définitivement tournée. Désormais, les ténors Les Républicains ne ménagent plus leur ex-candidat, comme le montre France 2.


(FRANCE 2)

23h24 : Anonyme Si un président remplaçant est bien désigné pendant l'entre-deux tours, les statuts du du FN attribue ce rôle au premier vice-président du parti, c'est à dire l'eurodéputé Jean-François Jalkh, un membre historique du mouvement, peu connu du grand public. Je vous conseille cependant cet article de Libération, qui montre que ce "congé" pris par Marine Le Pen pour ce second tour n'aura aucun effet réel sur les instances du parti.

23h24 : #FN- QUI dirige le parti pendant que Mme le Pen se consacre à sa campagne ?

23h13 : C'est assez étonnant pour être signalé. Comme le note le Télégramme, Jean Lassalle est arrivé en tête dans 74 communes, alors que Benoît n'a été premier que dans 28 municipalités.


22h51 : Quels sont les contenus qu'il ne fallait pas rater aujourd'hui sur franceinfo ? Voici notre sélection, bien sûr très marquée par la présidentielle :

Notre carte, avec les résultats du premier tour par commune.


Le récit de l'ascension d'Emmanuel Macron, d'Amiens au second tour de la présidentielle.


Le récit de l'entreprise de dédiabolisation du FN de Marine Le Pen.


22h36 : Très bonne suggestion de @deOuaga. Si vous êtes Français et avez voté à l'étranger, vous pouvez tenter de retrouver le détail des résultats de votre bureau de vote sur le site de votre ambassade, comme celle du Canada. Cela ne marche malheureusement pas avec toutes les ambassades.

22h35 : On peut consulter les sites des ambassades de France, pays par pays

22h26 : Laurence Parisot cherche-t-elle une place dans le gouvernement d'Emmanuel Macron, en cas de victoire de ce dernier ? Interrogée par franceinfo, l'ancienne présidente du Medef a expliqué : "j'aimerais travailler dans une équipe, mais je ne sais pas si ce sera celle que proposera Emmanuel Macron".

22h18 : 69 000 bureaux avec, à chaque fois, des centaines de bulletins aux noms de tous les candidats. Ça fait beaucoup. D'après Le Parisien, la moitié des bulletins de l'élection présidentielle sont imprimés dans l'Oise. Le journal s'est rendu dans cette imprimerie qui distribue 1 300 tonnes de bulletins.

22h12 : Rien de plus simple, cher @anonyme. Nous l'avons découpé dans cet article.

(FRANCEINFO)

22h12 : Comment revoir la prise de parole d'hier soir d'Emmanuel Macron ?

22h01 : La ville de Marseille a eu du retard, hier, pour publier les résultats du vote. La raison : le président d'un des bureaux de vote de la ville était rentré chez lui avec la sacoche contenant tous les bulletins, explique La Provence.

21h55 : Hier, Martine est allée voter à Mauguio (Hérault). Mais lorsqu'elle a présenté sa carte d'électeur, elle s'est rendue compte que son nom avait été rayé des listes, parce qu'elle avait été déclarée comme morte. Elle a raconté son histoire à Midi Libre.

21h41 : C'est un petit peu plus compliqué que cela, cher @Yperkopeli. Sur son site internet, le ministère de l'Intérieur ne donne que les résultats pour tous les Français de l'étranger. Pour avoir le détail des résultats, vous devez télécharger ce fichier, mais celui-ci n'est pas encore renseigné pour les Français de l'étranger... Il devrait être actualisé dans les heures qui viennent. Notez cependant que les résultats ne sont pas comptabilisés par pays, mais par circonscription. La onzième circonscription, par exemple, concerne l'ensemble de l'Asie et l'Océanie.

21h41 : Bonjour. Où puis-je trouver le résultat des Français de l'étranger par pays ?

21h33 : Voici l'interview de Marine Le Pen sur France 2 en intégralité.

(FRANCE 2)

21h25 : Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées, tout à l'heure, sur la place de la République à Paris, à l'appel de SOS Racisme pour dire "non au FN" et appeler à se mobiliser au second tour. Voici une affiche qui a été distribuée lors du rassemblement.

21h11 : Vous avez raison @Mattrim. Dans leur communiqué, Les Républicains ont appelé à "voter contre Marine Le Pen" en ajoutant que "l'abstention ne peut être un choix". Cela représente bien, dans les faits, une consigne de vote pour Emmanuel Macron, mais les ténors LR ont refusé de l'affirmer explicitement. Cette position pas très claire n'a pas plu à Christian Estrosi qui, dès hier, a appelé à voter Emmanuel Macron.

21h11 : "sans en dire plus" pas vraiment, ils appellent à voter contre le Pen et ajoutent que l'abstention n'est pas acceptable.. Donc ça signifie voter Macron j'imagine

20h53 : Marine Le Pen vient donc d'annoncer qu'elle prenait congé de la présidence du FN pour tenter de "rassembler les Français". Le journaliste Dominique Albertini, co-auteur d'un livre sur l'histoire du Front national, note que l'idée avait déjà été soumise à Jean-Marie Le Pen lorsqu'il a accédé au second tour en 2002. A l'époque, il avait refusé de se mettre en retrait dans son parti.

20h45 : Bonsoir @La Louve.Marine Le Pen n'est arrivée en première position dans aucun territoire ou département d'Outre-mer. Elle a cependant effectué des scores très importants en Polynésie française (32,53%), en Nouvelle-Calédonie (29,09%) ou à Mayotte (27,28%). Tous les résultats sont à retrouver sur le site du ministère de l'Intérieur.

20h45 : Bonsoir Kocila, je ne comprends pas les chiffres des départements d'outre mer qui auraient annoncé un vote très fort pour Mme le Pen, or je ne le constate nulle part. Votre avis exact m'intéresse s'il vous plaît. Merci. ;))

20h37 : L'interview de Marine Le Pen sur France 2 est terminée. Voici la séquence où elle annonce qu'elle se met en congé de la présidence du FN pour se concentrer sur le second tour.

(FRANCE 2)

21h19 : "Nous allons débattre, projet contre projet, j'en suis ravie. Même les journalistes ne sont pas capables de sortir trois éléments du projet de Monsieur Macron."

20h33 : "Avec Nicolas Dupont-Aignan, il y a beaucoup de choses pour que nous entamions une conversion. Je le souhaite, en tout cas."

20h32 : "Il y a beaucoup de cadres et d'élus des Républicains qui ne comprennent pas la position de François Fillon."

La candidate frontiste commente la décision de François Fillon de soutenir Emmanuel Macron pour le second tour. De leurs côtés, les responsables des Républicains ont appelé à ne pas voter Marine Le Pen, sans en dire plus.

20h31 : "Je me mets en congé de la présidence du Front national. Je ne suis plus que la candidate à la présidentielle, annonce Marine Le Pen. Je serai au dessus des considérations partisanes."

20h24 : "Emmanuel Macron est pour la mondialisation sauvage, pour la dérégulation du droit du travail, pour l'immigration massive, pour le communautarisme. Tout nous oppose."

20h24 : "Les choses ont beaucoup changé [par rapport au second tour de l'élection présidentielle de 2012], car mon mouvement est arrivé en tête de toutes les élections."

20h29 : "Nous pouvons gagner, affirme Marine Le Pen à propos du second tour face à Emmanuel Macron. Croyez-moi, c'est parfaitement faisable."

20h22 : Marine Le Pen est l'invitée du "20 heures" de France 2. Vous pouvez regarder son interview dès maintenant, ici.


19h41 : Bonsoir cher @anonyme. Je vous invite à lire notre article sur le sujet. La presse étrangère salue globalement la qualification d'Emmanuel Macron, mais tous évoquent désormais un duel entre "deux visions radicalement différentes de la société".




(JOHN MACDOUGALL / AFP)

19h41 : Bonjour franceinfo, comment est perçue notre élection à l'étranger ?

19h32 : "Face au FN, l'abstention ne peut être un choix. Nous appelons à voter contre Marine Le Pen pour la faire battre au 2nd tour de l'élection présidentielle". Après leur bureau politique, Les Républicains affirment, dans un communiqué, vouloir se lancer "dès demain la campagne des législatives avec notre projet d'alternance, le seul capable de redresser la situation en France".

22h34 : Les Républicains appellent à "voter contre Marine Le Pen" au second tour de la présidentielle, sans pour autant appeler explicitement à voter pour Emmanuel Macron.

19h14 : Bonjour @Tuoben. 659 302 bulletins blancs ont été comptabilisés, soit 1,78% des suffrages exprimés, d'après les chiffres du ministère de l'Intérieur.

19h14 : Les votes blancs on été comptabilisés mais impossible de les trouver. Pouvez vous nous les donner + le pourcentage ?

19h04 : Nous en savons un peu plus sur la consultation que veut mener Jean-Luc Mélenchon auprès de ses soutiens, avant de donner une consigne de vote. Sa porte-parole, Raquel Garrido, vient d'expliquer à Europe 1 qu'ils lanceront demain une consultation auprès des 450 000 militants de la France insoumise. Elle durera jusqu'à vendredi midi.

18h44 : Pas entièrement, cher @anonyme. L'Etat, qui prend en charge une partie des dépenses de campagne, ne rembourse qu'à hauteur de 800 423 euros les candidats crédités de moins de 5% des voix. Le candidat de Debout la France vient justement de lancer un appel aux dons à ses soutiens pour rembourser les 300 000 euros de solde négatif de ses comptes de campagne.

18h44 : Dupont Aignan ne passant pas la barre des 5%, ses frais de campagne vont ils lui être remboursés?

Vous êtes à nouveau en ligne