Revivez le premier grand meeting d'Emmanuel Macron à Strasbourg

Ce direct est terminé.

L'ancien ministre de l'Economie a précisé, mardi soir, son projet en vue d'une éventuelle candidature à la présidentielle.

C'était son premier grand meeting depuis son départ de Bercy. L'ancien ministre de l'Economie Emmanuel Macron a présenté, mardi 4 octobre, à Strasbourg, les premiers éléments de son "diagnostic" pour la France. Revivez son intervention en direct avec notre envoyée spéciale, Sophie Brunn.

Des attaques contre Sarkozy et Juppé. Emmanuel Macron a tancé, sans les citer, les candidatures de Nicolas Sarkozy et d'Alain Juppé à la présidentielle. "Comment peut-on se présenter au suffrage des Français alors qu'on a délibérément dépassé le plafond de sa campagne ?", a-t-il lancé en allusion à l'ancien président de la République. 

Toujours pas de candidature officielle. Emmanuel Macron a conclu son long discours sans préciser s'il comptait se présenter à l'élection présidentielle. Mais sa charge contre le système de primaire, accusé d'engendrer des arrangements "boîteux", laisse penser qu'il pourrait s'y porter directement candidat. 

 "La France qui subit". C'est sous cet intitulé qu'Emmanuel Macron a tenu la première des "conférences-meetings". Deux autres réunions suivront, le 11 octobre, au Mans, et le 18, à Montpellier, avant la présentation, à partir de novembre, de ses propositions. Pour son "diagnostic" de l'état de la France, l'ancien ministre s'appuie sur l'analyse de quelque 25 000 questionnaires soumis aux Français par les adhérents d'En marche pour "en tirer les leçons en termes politiques".

Vous êtes à nouveau en ligne