Face aux maires, Emmanuel Macron se prononce contre l'interdiction des listes communautaires lors des élections municipales

Ce direct est terminé.

Le chef de l'Etat espère, avec ce Congrès, "retrouver le dialogue de proximité qui est l'héritage du grand débat". Il est face à plusieurs milliers d'élus mardi après-midi, à Paris. 

Un rendez-vous décisif, à quatre mois des élections municipales. Le président de la République, Emmanuel Macron, a prononcé un discours au Congrès des maires de France, mardi 19 novembre dans l'après-midi, dans lequel il s'est prononcé contre l'interdiction des listes communautaires lors de ce scrutin, devant plusieurs milliers d'élus. Suivez notre direct. 

Un changement de cap. En 2018, dans un climat tendu avec les élus locaux, le chef de l'Etat avait fait l'impasse sur le rendez-vous avec les maires. Depuis, il s'est appuyé sur les édiles lors du grand débat national, pour sortir de la crise des "gilets jaunes", et multiplie les signes en direction des élus. 

Le président attendu sur la décentralisation. Emmanuel Macron veut "retrouver le dialogue de proximité qui est l'héritage du grand débat" et son discours portera sur "les grands enjeux" pour la seconde partie du quinquennat, indique la présidence. Il est très attendu sur ses intentions en matière de décentralisation, avant la nouvelle étape annoncée pour 2020. 

1 500 maires à l'Elysée mercredi. Mercredi soir, le chef de l'Etat recevra, comme en 2018, environ 1 500 maires à l'Elysée. Le Premier ministre Edouard Philippe interviendra quant à lui "sur le volet opérationnel", jeudi en clôture du congrès.

Vous êtes à nouveau en ligne