Démission de Nicolas Hulot : l'agenda gouvernemental bousculé

FRANCE 2

En duplex depuis le palais de l'Élysée, à Paris, la journaliste Hélène Hug fait le point sur les conséquences de la démission de Nicolas Hulot sur la rentrée du gouvernement.

La démission-surprise de Nicolas Hulot perturbe sérieusement la rentrée du gouvernement. "Le premier effet, c'est une modification de l'agenda : le séminaire gouvernemental prévu vendredi 31 août dans l'après-midi est reporté à la semaine prochaine", indique la journaliste Hélène Hug, en duplex depuis le palais de l'Élysée, à Paris. "Difficile de tenir une réunion sur le programme du gouvernement sur les trois prochains mois lorsqu'un ministre manque à l'appel et que d'autres sont peut-être en sursis", ajoute-t-elle.

Simple remplacement ou vaste remaniement ?

"Emmanuel Macron rentre de Finlande demain soir, jeudi 30 août, mais il est peu probable que le remaniement intervienne dès son retour. Le mot d'ordre, c'est surtout pas de précipitation ; le chef de l'État ne veut surtout pas donner l'impression qu'il a été pris de court par la démission de Nicolas Hulot. La seule question, c'est donc : simple remplacement de Nicolas Hulot ou bien remaniement plus large ? Ce qui est sûr, c'est que rien ne change sur le fond ; le calendrier parlementaire est maintenu tel qu'il était prévu", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne