"Dans ma rue" : Macron ou Le Pen, pour qui votent les éleveurs ?

france 2

À cinq jours de ce second tour, France 2 s'est rendue dans la vallée de la Maurienne (Savoie), au pied des montagnes, durant un concours agricole. Quelles attentes, quels espoirs, pour les éleveurs ?

Au milieu des montagnes, la vallée de la Maurienne (Savoie). Ici, Marine Le Pen est arrivée en tête au premier tour, mais c'est Emmanuel Macron qui la devance sur l'ensemble du département. Une équipe de France 2 s'est rendue dans un concours agricole, place du Champ de Foire, à la rencontre des éleveurs savoyards. "C'est un métier qui prend aux tripes. Les difficultés de tous les jours, on les vit chacun dans notre exploitation. (...) Il faut savoir qu'un agriculteur en France vit aujourd'hui avec moins de 350 euros par mois", affirme cette agricultrice qui a voté Jean Lassalle au premier et qui votera pour l'extrême droite ce dimanche 7 mai. "Marine Le Pen n'a plus du tout le même discours que son père. (...) Aujourd'hui, c'est un parti comme un autre. Le vote Front National n'est plus un vote caché", poursuit-elle.

L'Europe, l'enjeu principal

Ici, les éleveurs défendent une agriculture raisonnée, loin des grandes exploitations. Mais leur fierté, c'est aussi d'exporter : le lait de leurs vaches devient du Beaufort, un fromage protégé par un label européen. Et l'Europe ici, c'est l'enjeu principal. "L'élevage et l'agriculture ne peuvent pas faire sans l'Europe parce qu'on n'est pas fermé sur nous-mêmes. On doit s'ouvrir, on doit proposer à toute l'Europe, au monde entier", dit cet homme qui estime que c'est Emmanuel Macron qui a le meilleur programme dans ce domaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne