Ristournes accordées à Emmanuel Macron : Sylvain Tronchet, journaliste à la cellule investigation de franceinfo, a répondu à vos questions

Emmanuel Macron, le 9 juin 2018, à La Malbaie (Canada), lors du sommet du G7.
Emmanuel Macron, le 9 juin 2018, à La Malbaie (Canada), lors du sommet du G7. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Sylvain Tronchet, journaliste à la cellule investigation de franceinfo, répond aux questions que vous vous posez sur les ristournes accordées par des prestataires au vainqueur de la présidentielle pendant sa campagne.

Les révélations se multiplient, plus d'un an après l'élection présidentielle, et la polémique ne retombe pas. Après les enquêtes de Mediapart et du Monde en mai, franceinfo a dévoilé, jeudi 7 juin, de nouveaux éléments prouvant qu'Emmanuel Macron a bénéficié d'importantes ristournes de la part de prestataires durant sa campagne victorieuse, notamment lors de locations de salles où il a tenu ses meetings. Sylvain Tronchet, journaliste à la cellule investigation de franceinfo, répond aux questions que vous vous posez, après ces nouvelles informations.

LREM publie des documents confirmant les révélations. La République en marche a publié un communiqué, dimanche, dans lequel le mouvement entend expliquer les ristournes. Mais le mouvement a également publié des documents qui viennent confirmer ces révélations.

Une association veut saisir la justice. Le Front républicain d'intervention contre la corruption va porter plainte prochainement auprès du parquet de Paris, afin d'obtenir l'ouverture d'une enquête, a annoncé l'association vendredi dans un communiqué.

Les pouvoirs de la Commission en question. François Hollande a estimé dimanche sur France 3 qu'il fallait "améliorer les moyens" de la Commission nationale des comptes de campagne, notamment en adoptant "des règles plus précises", afin que les candidats puissent être "insoupçonnables".

Vous êtes à nouveau en ligne