Comptes de campagne d'Emmanuel Macron : La République en marche publie des documents qui confirment les révélations de franceinfo

Des bureaux de la République en Marche, en octobre 2017 à Paris.
Des bureaux de la République en Marche, en octobre 2017 à Paris. (MAXPPP)

Les documents, publiés dimanche, sont des factures et un email qui montrent que le théâtre Bobino de Paris avait déjà été loué au même tarif à des associations. Or, si le tarif avantageux est légal quand il est proposé à une association caritative, il est illicite quand il est présenté à un parti politique ou un candidat.

La République en Marche a publié un communiqué, dimanche 10 juin, dans lequel le mouvement entend expliquer les ristournes, révélées par la cellule investigation de franceinfo, dont a bénéficié Emmanuel Macron pendant sa campagne pour la présidentielle. Toutefois, le mouvement a également publié des documents qui viennent confirmer ces révélations, rapporte franceinfo, lundi 11 juin.

Ces documents sont des factures et un email qui montrent que le théâtre Bobino de Paris, qui a été loué pour un meeting d’Emmanuel Macron à un prix très avantageux (3 000 euros au lieu de 13 000), avait déjà été loué au même tarif à des associations. Le communiqué de LREM entend ainsi affirmer qu'il s'agit d'une pratique commerciale habituelle, donc que ce n’est pas une aide illégale.

Or, si le tarif avantageux qui lui est annoncé est légal quand il est proposé à une association caritative, il est illicite quand il est présenté à un parti politique ou un candidat. En effet, la loi considère qu'un tarif très avantageux est une aide déguisée. Selon la cellule investigation de franceinfo, les documents publiés par LREM confirment ses révélations.

Confirmation d'une remise par l'éditeur de logiciel

Par ailleurs, le parti confirme également que l’éditeur de logiciel a bien fait une remise de 30% à la campagne d’Emmanuel Macron, un seuil qui aurait dû déclencher au moins les interrogations de la Commission nationale des comptes de campagne.

En conséquence, franceinfo maintient l'intégralité des informations qu'elle a révélées sur les ristournes dont a bénéficié le candidat Macron pendant la dernière campagne présidentielle.

Vous êtes à nouveau en ligne