Comores : la plaisanterie d'Emmanuel Macron qui ne passe pas

France 3

En visite dans le Morbihan, le président de la République a plaisanté au sujet des migrants comoriens, provoquant un véritable tollé.

Alors qu'il visitait le Centre régional de sauvetage et de surveillance du Morbihan, à Etel, jeudi 1er juin, Emmanuel Macron a évoqué avec l'un de ses interlocuteurs les "kwassa-kwassa", ces embarcations typiques de l'Océan indien utilisées notamment à Mayotte. "Le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien", plaisante alors le chef de l'État, faisant référence aux nombreux migrants issus des Comores et qui s'entassent sur ces petits bateaux pour fuir leur archipel, souvent au péril de leur vie.

"Une plaisanterie pas très fine et malheureuse"

Une blague jugée de très mauvais goût par de nombreux responsables politiques et aussi par les principaux intéressés. L'immigration comorienne à Mayotte est un sujet particulièrement sensible, et les mots prononcés par le président de la République ont fait très mauvaise impression. L'entourage d'Emmanuel Macron reconnaît la maladresse de cette plaisanterie, qu'il qualifie de "pas très fine et malheureuse".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne