Communes : que disent les cahiers de doléances ?

FRANCE 3

Depuis la semaine dernière, les petites communes recueillent les doléances de leurs administrés pour faire remonter leurs demandes au gouvernement. Reportage à Méricourt, dans les Yvelines.

Philippe Geslan, le maire, sillonne les rues de son petit village, cahier de doléances à la main. Dans cette commune de 410 habitants, il n'y a plus de commerces ni de service public. Pour se déplacer, il faut compter sur soi-même. Le budget essence devient trop important pour la plupart des familles du village, et les salaires n'augmentent pas. À Méricourt (Yvelines), dans l'adversité, tout le monde se comprend. Roger Frère, 91 ans, s'inquiète pour les autres. "Moi, je suis propriétaire de ma maison, mais celui qui ne gagne pas plus que moi et puis qui a 800 ou 900 euros de loyer, celui-là, je le plains", affirme-t-il.

"Ne nous oubliez pas"

À la mairie, les registres continuent à se remplir. Le maire, Philippe Geslan, en appelle à Emmanuel Macron. "Monsieur le président, faites confiance aux territoires, faites confiance au peuple, et ne nous oubliez pas", martèle-t-il. À Méricourt, un habitant sur quatre s'est déjà exprimé. Toutes les doléances seront transmises à l'Élysée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne