Comment seront choisis les prochains députés de La République en Marche ?

FRANCE 3

Qui seront les parlementaires du nouveau parti La République en marche ? Les candidatures sont très nombreuses, et les critères de sélection stricts. Explications. 

Alors qu’Emmanuel Macron a été élu président de la République ce dimanche 7 mai, les candidatures se bousculent pour représenter le parti du nouveau chef d’État à l’Assemblée nationale. Mais les critères de sélection sont stricts : parité et diversité. En outre, la moitié des 577 candidats devront être issus de la société civile.

Critères de sélection

Pour faire le tri, Jean-Paul Delevoye, le président de la commission nationale d’investiture "En marche !", a dû éplucher les nombreuses candidatures déposées sur internet en se fixant une ligne de conduite : "Aucun calcul d’appareil, aucune négociation, aucun privilège", a-t-il assuré sur le plateau de France 3. Les candidats devront également se rattacher administrativement à la République en marche et s’engager à s’inscrire dans le groupe parlementaire du même nom.

L’objectif est clair : offrir une majorité absolue à Emmanuel Macron. Une manière pour ce tout nouveau parti de percevoir le financement public accordé en fonction du nombre de députés. La double appartenance à un parti est donc proscrite. Seule exception : les représentants du Modem pourront conserver un groupe à l’Assemblée. Rendez-vous pour les élections législatives, du 11 au 18 juin prochains.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne