Voir la vidéo

Commémorations du 11-Novembre : Emmanuel Macron marque sa différence

Emmanuel Macron a commémoré ce samedi sa première cérémonie du 11-Novembre. Le chef de l'État a tenu à marquer sa différence avec ses prédécesseurs. "Emmanuel Macron ne souhaite pas, comme François Hollande, multiplier les commémorations et les discours. Il ne veut pas faire d'inventaires", souligne la journaliste de France 3, Anne Bourse.

Un homme décrié

Emmanuel Macron a tenu à rendre hommage à Georges Clemenceau, "cet homme de gauche décrié de son propre camp, mais qui est aussi une figure de la droite", rappelle la journaliste. Avant de préciser : "Emmanuel Macron aime chez Clemenceau le 'Père la Victoire', emblème aussi de l'unité des Français". Dans un an jour pour jour, Emmanuel Macron a convié tous les pays belligérants à Paris pour célébrer la fin de la Première Guerre mondiale.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus