Chine : la France peine à se faire une place dans le plus grand marché du monde

France 3

Lundi 4 novembre, Emmanuel s'est rendu à Shanghai, avec l'objectif de signer des accords commerciaux avec la Chine.

Les discussions sont plus longues que prévu. Emmanuel Macron s'est rendu à Shanghai lundi 4 novembre et compte bien signer de nouveaux accords économiques avec la Chine. "En coulisses, l'Élysée pointe le double langage des autorités chinoises. Il y a d'abord la première lame, officielle, qui consiste à signer des accords pour ouvrir le marché chinois. Et puis arrive la deuxième lame, quand les entreprises françaises essayent de vendre concrètement leurs produits, et là tout se complique", indique l'envoyée spéciale Valérie Astruc en duplex depuis Shanghai.

"Les Chinois nous demandent de jouer au football et on s'aperçoit qu'ils jouent au rugby"

Agrément sanitaire, certifications juridiques et techniques... le parcours est semé d’embûches. "Les Chinois nous demandent de jouer au football et on s'aperçoit qu'ils jouent au rugby", a déclaré le PDG de Suez devant notre journaliste. La France peine donc à se faire une place dans le plus grand marché du monde.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne