Charles Aznavour : l'hommage de la République

FRANCE 3

Charles Aznavour, le dernier géant de la chanson française, a eu le droit à un hommage national aux Invalides (Paris), vendredi 5 octobre. Une cérémonie officielle, solennelle, comme le souhaitait sa famille, en présence de nombreuses personnalités.

Derrière les colonnes de la cour des Invalides (Paris), le tombeau de Charles Aznavour est apparu, vendredi 5 octobre. D'abord des pas qui résonnent, puis cette musique traditionnelle arménienne qui s'élève. Pour accompagner la dépouille de l'artiste, une gerbe aux couleurs de l'Arménie. Un pays que Charles Aznavour a défendu ardemment toute sa vie. Le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian, a prononcé un éloge funèbre, saluant celui "qui pendant huit décennies a dessiné un sourire sur des millions de visages". Puis, Emmanuel Macron a pris la parole, qualifiant le chanteur de "poète", qui a su faire vivre la langue française : "Charles Aznavour est devenu naturellement, unanimement un des visages de la France".

Un dernier moment en haut de l'affiche

Pour cet adieu, de nombreuses personnalités du monde politique et du spectacle se sont déplacées, comme Michel Leeb et Mireille Mathieu. C'est au son de l'un de ses plus grands succès, Emmenez-moi, que le cercueil quitte la cour. Un dernier moment en haut de l'affiche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne