"C'est une fausse bonne idée" : Daniel Cohn-Bendit annonce qu'il ne remplacera pas Nicolas Hulot

Daniel Cohn-Bendit, le 16 mai 2018, à Cannes.
Daniel Cohn-Bendit, le 16 mai 2018, à Cannes. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Le député européen explique, sur LCI, qu'il a décidé "d'un commun accord" avec le chef de l'Etat, qu'il ne sera pas ministre de l'Ecologie.

Daniel Cohn-Bendit n'entrera pas au gouvernement. Après la démission surprise de Nicolas Hulot, mardi 28 août, l'ancien député européen avait été contacté par Christophe Castaner et Benjamin Griveaux. Il ne sera finalement pas nommé ministre de l'Ecologie. "On a décidé d'un commun accord [avec Emmanuel Macron] que je ne serai pas ministre", a expliqué Daniel Cohn-Bendit, sur LCI, dimanche 2 septembre.

Après cette annonce, Daniel Cohn-Bendit va-t-il prendre la tête d'une liste aux européennes ? "Je n'exclus rien", a-t-il simplement répondu sur LCI.

Cohn-Bendit plaide pour Canfin

Un peu plus tôt, dans le Journal du Dimanche, Daniel Cohn-Bendit affirmait avoir plaidé, au téléphone, pour une nomination de Pascal Canfin, ex-eurodéputé EELV au poste de ministre. "Canfin serait le meilleur. il a une dimension européenne, c'est un vrai écolo et il a de l'expérience", explique-t-il au JDD. "Si ministre, ce n'était que faire des conférences de presse, ça je peux faire, tous les jours, toutes les heures et dans toutes les langues", a développé l'ancien député européen.

Vous êtes à nouveau en ligne