Bruxelles : Emmanuel Macron veut imposer ses alliés à la Commission européenne

FRANCE 3

Emmanuel Macron va tenter de déployer une stratégie pour empêcher l'accession à la présidence de la Commission européenne du candidat favori.

L'objectif est d'écarter l'euro-député allemand Manfred Weber. Le chef de file des conservateurs du Parti populaire européen est pressenti comme l'un des candidats favoris à la présidence de la Commission européenne. "L'Élysée estime que le manque de charisme, d'expérience de Weber [qui] n'a jamais été ministre, ne lui permettrait pas d'affronter Donald Trump ou Vladimir Poutine", détaille le journaliste Pascal Verdeau depuis Bruxelles, en Belgique.

Un nouveau rapport de force

Lors du déjeuner de la Commission, Emmanuel Macron réunira quelques alliés libéraux et deux dirigeants socialistes, dont l'Espagnol Pedro Sanchez. Le chef de l'État compte bien imposer à Angela Merkel ce nouveau rapport de force issu des élections européennes du dimanche 26 mai. Le Parlement devra voter à la majorité absolue son nouveau président de Commission.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne