Bono rencontre Emmanuel Macron et lui rappelle son engagement dans la lutte contre la pauvreté

Le chanteur du groupe U2 a rencontré le Président Emmanuel Macron, l’occasion pour la rock star de rappeler au chef d’Etat l’engagement de la France dans la lutte contre la pauvreté.

Emmanuel Macron est le quatrième président français que rencontre Bono en 15 ans. Il souhaite lors de sa visite le 24 juillet 2017, pousser la France à s’engager dans la lutte contre la pauvreté, notamment en Afrique.

La France réellement investie ?

L’aide publique au développement représentait 0,3% du Revenu National Brut (RNB) en 2000.

En 2002, Jacques Chirac déclarait : « Augmentons l’aide au développement pour atteindre dans les 10 ans maximum, les 0,7% du PIB.»

Huit ans plus tard, Nicolas Sarkozy déclare lui aussi vouloir augmenter la contribution de la France de 20%. François Hollande, lui, promettait en 2015 de dégager 4 milliards d’euros d’ici 2020.

Aujourd’hui, l’aide publique au développement est à 0,4%, Emmanuel Macron s’est engagé à la porter à 0,7% pour 2030, soit le même objectif qu’en 2015.

Une promesse d'ores et déjà non-tenue ?

Dans une interview au Parisien le 10 juillet 2017, Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes Publics, a mis en avant son plan pour économiser 4,5 milliards d’euros. Il annonce une baisse de 282 millions d’euros d’investissement pour le ministère des affaires étrangères «dont la moitié sera de la baisse de l’aide publique au développement. »

Vous êtes à nouveau en ligne