Baisse du coût du permis de conduire: "On ne peut être que d'accord", mais "comment on fait", s'interroge le président du réseau ECF

Une voiture d\'auto-école (illustration). 
Une voiture d'auto-école (illustration).  (LOIC VENANCE / AFP)

Bruno Garancher, président du réseau Ecole de conduite française qui regroupe près de 1 200 auto-écoles s'interroge sur la faisabilité de l'annonce fait par Emmanuel Macron vendredi.   

Baisser le coût du permis de conduire comme l'a annoncé vendredi 9 novembre Emmanuel Macron, c'est "super cool" et "on ne peut être que d'accord" a réagi Bruno Garancher, président du réseau ECF (École de conduite française), qui regroupe près de 1 200 auto-écoles, mais, "comment on fait ?", s'interroge sur franceinfo. 

franceinfo : Que pensez-vous de la proposition d'Emmanuel Macron qui veut une "baisse drastique" du coût du permis de conduire ?

Bruno Garancher : C'est super cool ! Le problème c'est comment on fait. Mais, on ne peut-être que d'accord. Aujourd'hui pour les familles le coût du permis de conduire devient une charge non négligeable. C'est vrai que quand vous avez trois enfants et que vous devez financer la formation des trois enfants vous ne partez pas en vacances, vous en êtes pas encore à vendre la maison, mais vous ne partez pas en vacances.

Quelle est la fourchette de prix pour passer son permis de conduire ?

La dernière étude qui a été faite par l'UFC-Que Choisir montre un prix moyen en France qui est de 1 670 euros. Du point de vue de l'école de conduite, il comporte une formation théorique qui est d'ailleurs pas la plus chère sur le total puisque, grosso modo, on est aux alentours de 350 euros. Et puis il comprend aux alentours d'une trentaine d’heures de formation pratique.

Est-ce que ça vous semble possible vous de faire baisser les prix ? Un passage du code au lycée, ça pourrait changer les choses ?

C'est un vieux serpent de mer le passage du code au lycée. C'est forcément hors temps scolaire donc ça veut dire de l’organisation et ensuite malheureusement, la totalité des jeunes ne sont pas forcément concernés parce qu’on est sur des tranches d’âge qui ont pu déjà être descolarisés et pour eux la réponse du code à l’école n’est pas forcément une bonne réponse.
D’autres pistes avaient été évoquées, notamment la piste du reste à payer. En France, il y a énormément d’aides pour passer le permis de conduire, c’est du co-financemement. Aujourd’hui, vous êtes apprentis du bâtiment dans la région Bretagne, vous avez un cofinancement de 800 euros. Et rappelons que 25% des tués de la route ont entre 18 et 25 ans, donc la formation reste importante.

Eest ce possible de faire plus court dans les délais pour repasser le permis ?

Si, c'est possible de faire beaucoup plus, dans le sens où d'abord la notion de temps nécessaire au passage du permis de conduire fait presque partie des légendes urbaines. Aujourd'hui, si le jeune se donne du temps, on peut parfaitement passer un permis de conduire en deux, trois mois, voire même dans un délai plus court. Il y a eu un gros progrès de fait en matière de passage des examens. Selon les chiffres officiels, on est passé de 93 jours à 63 jours de délai d'examen. On ne comptabilise que les délais de repassage. La situation est nettement meilleure aujourd'hui même s'il peut y avoir des tensions dans un certain nombres de départements.

Vous êtes à nouveau en ligne