VIDEO. Alexandre Benalla présente ses excuses au sénateur Philippe Bas, qu'il avait qualifié de "petit marquis"

L'ancien collaborateur de l'Elysée est entendu par la commission d'enquête du Sénat, mercredi.

L'audition d'Alexandre Benalla au Sénat a débuté par des excuses, mercredi 19 septembre. L'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron s'est adressé au président de la commission d'enquête, Philippe Bas, qu'il avait qualifié de "petit marquis", la semaine dernière, sur France Inter.

"J'ai un profond regret pour le propos que j'ai pu avoir à votre encontre, Monsieur le président, a déclaré Alexandre Benalla devant les parlementaires. Je voulais vous assurer de mon respect total, et vous présente mes excuses." Philippe Bas a répondu en "prendre acte".

"Ce petit marquis m'impose de venir devant lui"

"Nous n'avons pas à tenir compte des propos qui ont été tenus hors de notre enceinte", avait déclaré le président de la commission, quelques minutes plus tôt, à l'ouverture de l'audience. 

Mis en examen pour avoir malmené des manifestants en marge des défilés parisiens du 1er-Mai, Alexandre Benalla avait dans un premier temps menacé de ne pas répondre à la convocation des sénateurs. Il s'était ravisé la semaine dernière pour ne pas s'exposer à des poursuites judiciaires. "Parce que monsieur Philippe Bas, je mesure très bien mes propos, ce petit marquis, m'impose aujourd'hui de venir devant lui, sinon il m'envoie la police ou la gendarmerie. Je viendrai devant monsieur Philippe Bas. Il a aujourd'hui la possibilité d'exister médiatiquement", avait lâché Alexandre Benalla sur France Inter, le 11 septembre. 

Vous êtes à nouveau en ligne