Ismaël Emelien "rentre en politique manifestement, c'est une hypothèse", selon Alexis Corbière

franceinfo

Alexis Corbière, député La France insoumise, ironise sur la démission du conseiller spécial d'Emmanuel Macron, et revient sur le passé de communiquant de ce dernier auprès de Nicolas Maduro, au Venezuela.

Ismaël Emelien, le conseiller spécial du président de la République, démissionne. Sa démission sera effective fin mars-début avril au moment de la parution de son livre. "Il rentre en politique manifestement", réagit sur franceinfo Alexis Corbière, député LFI de Seine-Saint-Denis avant d'évoquer d'autres hypothèses.

"Pour prendre l'argent il était disponible"

"Soit il rentre en politique parce qu'il y a un affaiblissement du personnel En Marche pour jouer d'autres rôles, soit il est pris dans l'affaire Benalla, soit il va faire la campagne de M. Maduro", ironise le député avant de rappeler qu'Ismaël Emelien "était l'un des conseillers de communication de Nicolas Maduro" en 2012, au Venezuela.

"On nous soûle [à La France insoumise] avec le Venezuela, mais lui a fait la campagne, a travaillé pour l'élection de monsieur Maduro comme publicitaire politique, comme théoricien politique." Ismaël Emelien explique ainsi qu'à l'issue de cette campagne, il s'était rendu compte que Nicolas Maduro n'était pas le réformiste qu'il pensait. "Tout ça n'est pas sérieux : pour prendre l'argent il était disponible."

Ismaël Emelien sert-il de fusible à Emmanuel Macron avant une possible mise en examen ? Alexis Corbière ne le "sait pas", mais prédit "si c'est le cas, un effet domino d'une crise extrêmement forte."

Vous êtes à nouveau en ligne