Alexandre Benalla : le Sénat demande des poursuites

FRANCE 2

La commission d'enquête sénatoriale, qui planchait depuis sept mois sur l'affaire Benalla, a rendu ses conclusions mardi 19 février. Elle demande des poursuites contre Alexandre Benalla et pointe des dysfonctionnements majeurs au sommet de l'État.

Après sept mois d'auditions, les sénateurs sont formels, convaincus qu'Alexandre Benalla et trois hauts fonctionnaires ont produit de faux témoignages devant leur commission. Dans le rapport, remis mardi 19 février, ils demandent que la justice soit saisie et dénoncent des dysfonctionnements au plus haut niveau de l'État. Sur les événements de la place de la Contrescarpe, à Paris, le 1er mai dernier, la commission ne se prononce pas sur les faits eux-mêmes, mais sur les sanctions à l'encontre d'Alexandre Benalla. Des sanctions qui, selon le rapport, reflètent des négligences graves.

Gérard Larcher sommé de saisir la justice

Le rôle exact d'Alexandre Benalla auprès du président était au cœur de nombreuses heures d'audition. Pour le Sénat, il y a eu beaucoup de mensonges, notamment un concernant un rôle de sécurité officieux qu'il n'aurait pas dû avoir, selon le Sénat, et qui mettrait à jour un système défaillant autour du président de la République. Les députés, y compris au sein de la majorité, saluent mercredi 20 février un exercice indispensable de transparence. La commission d'enquête demande désormais au président du Sénat, Gérard Larcher, de saisir la justice pour faux témoignage et propose de remettre l'ensemble du rapport au procureur de la République.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne