Alexandre Benalla devant les sénateurs : "J'ai ressenti un acharnement"

FRANCE 3

L'ancien chargé de mission auprès de la présidence de la République était convoqué devant la Commission d'enquête du Sénat.

Il s'est bien présenté devant les sénateurs. Alexandre Benalla a été auditionné par la Commission d'enquête du Sénat mercredi 19 septembre, afin de faire la lumière sur ses fonctions exactes à l'Élysée. Il a répondu à toutes les questions et a même présenté ses excuses au président de la Commission, qu'il avait traité de "petit marquis". "J'ai un profond regret pour le propos que j'ai pu avoir à votre encontre, monsieur le président", a déclaré Alexandre Benalla.

Le port d'arme était pour sa propre sécurité

"J'ai ressenti un acharnement médiatique, un acharnement politique", a-t-il continué. Il a par la suite réfuté toute mission de police ou de sécurité au sein de l'Élysée. La demande de port d'arme n'avait été faite que pour sa sécurité personnelle selon lui. Il a ensuite confié qu'il était inscrit à Pôle emploi et qu'il souhaitait se concentrer sur sa défense devant la justice.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne