Affaire Benalla : un proche devenu encombrant

Membre de la garde rapprochée d'Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, aujourd'hui accusé d'avoir frappé un manifestant le 1er mai dernier, est devenu un collaborateur encombrant.

Téléphone à la main, Alexandre Benalla accompagne le bus des Bleus au lendemain de la victoire en finale de la Coupe du monde. Il est au cœur du dispositif qui a descendu les Champs-Elysées. L'homme n'est jamais loin d'Emmanuel Macron en déplacement, officiel ou privé. Il fait partie de sa garde rapprochée. Après la publication d'une vidéo sur laquelle on le voit frapper un manifestant, ce collaborateur est devenu gênant.

Une carrière auprès des politiques

Alexandre Benalla débute sa carrière dans les services de sécurité au Parti socialiste. Il suit Martine Aurbry pendant la primaire puis le candidat Hollande. Arnaud Montebourg l'embauche ensuite comme chauffeur. Première alerte : "Je m'en suis séparé au bout d'une semaine. Il avait provoqué un accident de voiture en ma présence et voulait prendre la fuite", a-t-il déclaré. Jusqu'au 1er mai, l'homme avait toute la confiance du président de la République.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne