Affaire Benalla : Patrick Strzoda livre la version de l'Élysée

FRANCE 2

Ce mardi 24 juillet, dans l'après-midi, le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron, Patrick Strzoda, s'est exprimé à l'Assemblée nationale sur l'affaire Benalla. 

A-t-il autorisé la présence d'Alexandre Benalla aux manifestations du 1er-Mai ? Le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron, Patrick Strzoda, était face aux députés ce mardi 24 juillet, à l'Assemblée nationale, à Paris. Tout le monde avait bien compris que par sa bouche, c'était le chef de l'État qui s'exprimait. Alexandre Benalla présent le 1er-Mai sur le terrain, Patrick Strzoda a reconnu avoir donné son accord.

"C'est moi qui ai pris la décision"

Qui a décidé de la sanction ? En a-t-il parlé avec Emmanuel Macron ? Patrick Strzoda a été catégorique : "C'est moi qui ai pris la décision de notifier cette sanction à monsieur Benalla. Le président de la République était à 10 000 km", a-t-il assuré. Pourquoi ne pas avoir saisi la justice comme le préconise la loi ? Le directeur de cabinet s'est ainsi justifié : "À mon niveau, je n'avais pas assez d'éléments pour justifier un recours à l'article 40." Patrick Strzoda a été auditionné pendant deux heures ce mardi, pour donner la version de l'Élysée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne