Affaire Benalla : le Sénat est-il allé trop loin ?

FRANCE 2

Le Sénat a saisi la justice dans l'affaire Benalla. Parmi les personnes visées, trois collaborateurs proches d'Emmanuel Macron. Pour Nathalie Saint-Cricq, "les boulets rouges sont de sortie".

Le Sénat est-il allé un peu loin dans l'affaire Benalla ?"Oui carrément, en se mêlant de l'organisation du cabinet d'Emmanuel Macron", répond Nathalie Saint-Cricq.

"Le Sénat est devenu le bastion de l'opposition"

"À l'Assemblée nationale, la commission d'enquête - à majorité En Marche - avait tout enterré, là au Sénat les boulets rouges sont de sortie. Il n'est pas franchement étonnant qu'à deux mois des européennes, les socialistes et les Républicains, dans une belle unité, veuillent simplement se refaire une santé en ciblant Emmanuel Macron même si, juré craché, c'est le droit rien que le droit. En clair, le Sénat est devenu le bastion de l'opposition et ça nous promet un grand amusement pour la réforme constitutionnelle", prédit l'éditorialiste. De l'autre côté, pour Nathalie Saint-Cricq, la majorité et le gouvernement "surréagissent". "Tout ça a un côté extrêmement excessif et surjoué", commente-t-elle encore.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne